Tendances Astro-Energétiques Mondiales 2019

Hits: 3998

Version vidéo + Illustrations :

L’humanité, entre autres entités vivantes, se trouve rythmée par des cycles énergétiques globaux tributaires des influx astraux. Tout est énergie. Il est indéniable que l’interaction stellaire de « l’Homme Zodiaque » ne s’arrête pas à la seule santé humaine, mais qu’elle s’étend aussi aux activités humaines impactant le cycle de celle-ci. Ainsi, l’explosion des dérèglements thyroïdiens observée en France en 1986 fut consécutive du transit de Saturne en Scorpion qui généra, en tant que principale configuration du moment, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (ex-URSS).

La question sanitaire associée aux dérèglements thyroïdiens se posa à nouveau en France en 2016, consécutivement au cycle de Saturne en Scorpion, mais cette fois-ci en raison de la distribution de la nouvelle formule du Levothyrox aux patients atteints par cette pathologie. Comme indiqué dans les différents articles des années précédentes, la constellation du Scorpion régit en effet les organes du cou dans « l’Homme Zodiaque » par opposition aux étoiles du Taureau. C’est pourquoi la thyroïde fut entre autres la principale concernée par ce cycle astro-sanitaire.

Au regard des cycles actuels, les bronches et les poumons sont concernés par le cycle de Saturne en Sagittaire par opposition aux étoiles des Gémeaux. Même s’il était indiqué dans l’article relatif à la présence de Saturne en Sagittaire pour la période allant de Novembre 2017 à Octobre 2020 qu’« Au regard des précédents, les manifestations durant ces périodes peuvent prendre la forme de révoltes violemment réprimées », il était également précisé que « Les humains, durant ce cycle, seront donc plus sensibles aux organes du cou mais aussi des bronches dans un premier temps, puis les poumons dans un second (avec des virus respiratoires, contaminations chimiques et/ou nucléaires)». En outre, si les manifestations se transformèrent comme prévu en « révoltes » notamment à travers le mouvement des Gilets Jaunes, elle fut violemment réprimée en impactant plus particulièrement la sphère ORL, les bronches et les poumons à coup de gaz lacrymogène utilisé plus que de raison…

Pour rappel, l’article sur le cycle de Saturne en Sagittaire publié en octobre 2017 mentionne également des tendances astrales valables pour cette année (http://www.vrai-zodiaque.fr/wordpress/2017/10/20/saturne-en-sagittaire-novembre-2017-octobre-2020/).

Principaux hotspots astraux remarquables de l’année 2019 (Etude non exhaustive) :

2019 se trouvera marquée par la conjonction « nocive » Saturne/Nœud Lunaire Sud dont l’influx jouera au moins jusqu’à la fin de l’année. Le seul espoir atténuateur de ses effets est l’affaiblissement actuel de l’activité solaire qui tend à inhiber son potentiel destructeur (tellurique, industriel, épidémique, économique et/ou militaire). Pour exemple, le cycle Saturne/Nœud Lunaire Sud avait précipité le monde dans la Seconde Guerre Mondiale en 1939 alors que ce même cycle avait failli précipiter le monde dans la Troisième lors de la Crise des Missiles de Cuba en 1962. Dans le premier cas, le Soleil connaissait une activité soutenue alors que pour le second cas, l’activité solaire était au plus faible comme cette année. Outre ces aspects, il est important de rappeler qu’il n’y aura pas de « vraies » surprises dans la mesure où la Kabbale est et restera au pouvoir des principales puissances de la planète. Elle usera encore et toujours de ses subterfuges, à l’instar de ses pseudo-révoltes et autres pseudo-élections destinées à renouveler son stock de pantins maçonniques afin de pérenniser le leurre du « choix du peuple »…

12-14 février : Conjonction Uranus/Mars/Alrisha (configuration associée aux actions de force soudaines, aux mondes virtuels, aux spéculations et aux polémiques, aux questions religieuses, risque de false flags).

17-19 février : Double conjonction Vénus/Saturne/Rukbat & Mercure/Neptune en Verseau (configuration associée aux voyages physiques et spirituels, influe sur le tellurique)

4-6 mai : Opposition Mars/Jupiter (axe Dard du Scorpion/Corne du Taureau) (configuration régulièrement tellurique)

Mi-juin : Opposition Mercure/Mars en Gémeaux avec Saturne/Pluton en Sagittaire dans l’axe des Nœuds Lunaires (configuration traditionnellement aussi conflictuelle que tellurique dont l’influx agit avant et après la conjonction, risque statistiquement élevé de false flags).

Début septembre : Conjonctions Soleil/Mercure/Mars en Lion et Saturne/Nœud Lunaire Sud en Sagittaire (configuration conflictuelle)

Octobre-Novembre : Mars en « avide » (Vierge), Jupiter en « hold-up » (Serpentaire-Sagittaire)

22-25 novembre : Opposition Mars/Uranus et Conjonction Vénus/Jupiter en « Voie Lactée » (configuration de rupture)

11-13 décembre : Conjonction Vénus/Saturne/Pluton en Sagittaire (configuration tellurique)

Les rouages, les transports, la mobilité en général sont concernés par le cycle de Saturne en Sagittaire. Au regard du précédent cycle de Saturne au niveau des longitudes de ce secteur céleste, ce fut bien la question énergétique permettant de faire tourner les rouages qui conduisit en août 1990 à l’invasion du Koweït par l’Irak et à l’invasion de cette dernière par les Etats-Unis en janvier 1991. Il est donc important de considérer les cycles astraux mondiaux comme l’équivalent thématique de ceux régissant le corps… Dans le respect du cycle de Saturne en Sagittaire, ce fut aussi la problématique des transports qui servit récemment de prétexte à l’émergence du mouvement des Gilets Jaunes.

Au niveau du corps humain, ces rouages essentiels sont les coudes (seconde partie des Gémeaux et début Cancer) et les genoux (seconde partie du Sagittaire avec la première partie du Capricorne). La présence de Saturne impactera donc aussi ces secteurs anatomiques jusqu’à la fin 2020 comme indiqué dans l’article dédié. La présence du Nœud Lunaire Sud au niveau des longitudes de Saturne et de Pluton est aussi négative pour la santé globale du vivant. Interférant sur les « fluides » vitaux, ce cycle peut également impacter la sphère neurologique et favoriser les troubles locomoteurs d’origine épidémique ou non. Jupiter en Scorpion, quant à elle, influera sur les organes situés au niveau du cou et au niveau du bas ventre. Ce cycle est propice au développement de bactéries d’autant plus que nous sommes dans un cycle d’affaiblissement solaire.

Sur le plan sismologique, si ces configurations ont principalement donné lieu par le passé à de puissants séismes en Amérique du Sud (Chili), au Japon, en Indonésie, en Afrique du Nord et dans le Caucase, on relève que des essaims de séismes ont été observés dans la région du Tricastin lorsque Pluton se trouvait dans l’axe occupé par l’étoile Pollux des Gémeaux, la première fois en 1772 (~28° Sagittaire) et la seconde en 1933 (~28° Gémeaux). Pluton se trouvera justement au niveau de cet axe stellaire à partir du début du printemps 2019 et y « stagnera » au rythme du jeu des rétrogradations jusqu’à la fin 2020. Souhaitons qu’aucun séisme ne s’y produise à nouveau durant ce cycle similaire dans la mesure où, s’il était nécessaire de le rappeler, que le site du Tricastin se trouve occupé « logiquement » par une installation nucléaire équipée de MOX composé “matriciellement” de… Plutonium !

Les productions énergétiques (liquides, gazeuses, solides), les fluides, les huiles (y compris les oléagineux, etc.), les ondes électromagnétiques, les flux seront impactés par le cycle simultané de Saturne en Sagittaire et celui de Jupiter en Scorpion (du cou aux poumons et du bas ventre aux genoux). La diminution de la fertilité générale au niveau anatomique peut entraîner par analogie mondiale la baisse de production de matière première. La conséquence directe peut se trouver caractérisée par la hausse de leurs cours (matières premières agricoles, minérales, énergétiques, etc.). La faiblesse du cycle solaire renforce également l’activité du microbiote intestinal tout en affaiblissant l’organisme. Si elle facilite « techniquement » l’amaigrissement (ce qui constitue la période idéale pour les personnes cherchant à faire régime), elle est aussi synonyme d’amincissement global des ressources, de période dite de « diète » économique.

Il faut savoir à ce titre que le contre-choc pétrolier de décembre 1985 fut quant à lui survenu au moment d’une conjonction entre Pluton et le Nœud Lunaire Sud. Notons qu’une autre forte baisse soudaine fut observée en 2002 à la faveur de ce cycle. Cette conjonction baissière Pluton/Nœud Lunaire Sud se produira à nouveau entre cet hiver et le début du printemps 2019. Cependant, celle-ci sera suivie par le cycle du Nœud Lunaire Sud sur Saturne qui avait, à chaque reprise depuis 1973, conduit à une hausse soudaine des cours du baril de pétrole. Autant dire que ce cycle sera à surveiller entre la fin du printemps 2019 jusqu’au début de l’hiver 2020 d’autant plus que l’OPEP, cœur et cerveau du rouage pétrolier (Lune en Bélier et Soleil en Lion), se trouve régi par le retour de Saturne en Sagittaire présent lors de sa création. A moins que la présence de Pluton ne compense hypothétiquement les effets du cycle traditionnellement haussier durant cette année, cette organisation risque de connaître malgré tout un tournant durant cette période.

Comme indiqué dans les articles passés, le contexte économique peut aussi se dégrader en raison du retour du Nœud Lunaire Sud (Ketu) dans l’axe de Saturne au niveau des longitudes des étoiles du Sagittaire elles-mêmes occupées par Pluton. Les faillites, les dépréciations boursières soudaines sont à prévoir durant cette année avec des oscillations négatives favorisant des situations de krach boursier qui entraîneront à court terme des compensations étatiques ruineuses pour les peuples (cycle de 2019-2020) notamment à travers les opérations de hold-up bankstériens (comme en 2007-2008 entre autres).

Ce cycle encourage aussi statistiquement la course aux vecteurs militaires (la présentation récente du nouveau missile supersonique russe obéit par exemple à ce cycle). Il conduit également à la miniaturisation à outrance d’armes de destructions massives, mais aussi aux incidents dans ce domaine. Il est important de rappeler que les conjonctions Saturne/Nœud Sud sont toujours négatives pour l’Humanité. En effet, lorsqu’elles n’impliquent pas d’entrées dans des conflits majeurs (ce qui est statiquement rare puisqu’elles sont souvent source de mortalité lors de conflits), ces configurations astrales sont à l’origine de catastrophes industrielles historiques. On notera également que tout gouvernant né avec un astre en seconde partie de Scorpion et/ou de Sagittaire (et de Gémeaux), se trouvera impacté durablement et irrémédiablement par « l’expérience » de ce cycle (Macron, Trump, etc.).

Les régions troublées par des cycles assez similaires à ceux de cette année étaient principalement l’Afrique, les régions germanophones, la France, les Etats-Unis, la Russie, l’Amérique du Sud, le Japon, le Mexique. Au niveau des conflits vécus durant ces cycles, ils impliquaient régulièrement le « nouvel » Israël qui se trouve statistiquement très rythmé par les conjonctions Saturne/Nœud Lunaire Sud comme le prouvent le premier mouvement sioniste nommé Hovevei Zion (soit « Les Amants de Sion ») qui naquit durant cette même conjonction observée durant l’été 1882, au niveau de la longitude de l’étoile Algol de Persée. Ce mouvement fut créé avec la présence de Pluton à proximité de cette conjonction. Il s’agit en somme des mêmes configurations planétaires observables cette année au niveau des longitudes du Sagittaire.

Ce contexte astral laisse présager pour l’Etat hébreu d’une année faite de messianisme exalté aussi conflictuel que pacificateur avec pour espoir l’accomplissement prophétique d’une concorde universelle « newâgeuse » dominée unilatéralement par ses propres garants kabbalistes à l’approche, dans le meilleur des timings, de la conjonction Jupiter/Saturne en faux Verseau de fin 2020. Les régions du Proche-Orient et du Moyen-Orient, également rythmées plus largement par le cycle « pétrolier », risquent d’être en proie une nouvelle fois aux provocations, aux conflits ou aux asphyxies stratégiques de la secte messianiste si l’on se réfère aux précédents observés. L’Iran sera semble-t-il une nouvelle fois particulièrement ciblée au regard de son thème de naissance, notamment à partir du milieu du printemps « rituel ».

Le cycle est également particulièrement tendu pour la Russie pour laquelle le Nœud Sud, Pluton et Saturne passeront successivement sur sa Saturne natale. La Chine se trouve également victime de ce cycle, mais en raison du retour de ces astres et axe au niveau de sa Jupiter natale. L’incidence de cette configuration tend à impacter l’aura à l’échelle internationale et à entraîner ces nations dans une phase d’affaiblissement interne. Au niveau des mouvements revendicatifs, la faiblesse du cycle solaire à l’échelle globale empêche leur bonne prise pour aboutir au résultat escompté par leurs tenants.

Les industries liées aux transports (automobile, aérien, maritime, aérospatial, ferroviaire, etc.), les entreprises de transport, les producteurs et transporteurs d’énergie (pétrole, pétrochimie, nucléaire, charbon, barrage hydroélectriques avec risques de rupture, etc.), la pharmaceutique sont concernés par ce cycle propice aux « avaries ». La présence de Jupiter en Scorpion peut également faire courir des risques industriels (voulus façon false flags ou non) dans les domaines pétrochimiques et nucléaires. Vivant un cycle régissant la gorge et les poumons, toutes les sources d’empoisonnement par voie aérienne sont sollicitées (chimique, nucléaire, bactérien, viral). Précisons que le cycle simultané de Jupiter en Scorpion augmente par ailleurs la nocivité des injections vaccinales.

Le cycle de Saturne/Pluton/Nœud Lunaire Sud en Sagittaire avait conduit à la « révélation » par les « thèses » de Luther en 1517 remettant en cause le discours officiel de l’Eglise instituée. Il s’agissait alors d’un coup important porté au Catholicisme. L’année 2019 semble donc prédisposer à l’accomplissement d’un événement majeur dommageable pour la secte catholique et à son Vatican. Ce cycle conforte en outre le contexte « messianiste » du moment. Comme pour 1917 et 1952 (Fatima en 1917, Carrousel de Washington en 1952), le cycle Pluton/Nœud Lunaire Sud de cette année 2019 peut aussi être le théâtre de manifestations ufologiques de portée plus intenses que d’habitude, à l’image du récent défilé des pseudo-drones de l’aéroport britannique de Gatewick. Il est donc important, durant cette période, de scruter le « vrai » ciel par soi-même !

Patrice Bouriche ©

Articles connexes :

Nouveau cycle d’imposture messianique aux desseins satanistes en perspective – Une vigilance indispensable

Les hold-up bancaires et Jupiter en Sagittaire

Saturne en Sagittaire (Novembre 2017 – Octobre 2020)

40 Comments

  1. La kabbale que vous semblez décrire, n’est donc ni humaine, ni physiquement visible.. vous semblez décrire un complot tenu par des humains, alors que vous décrivez la matrice elle-même que nous nourrissons tous de notre substance.

    La vraie question étant, comment saisir, réformer ou détruire cette matrice ?

    • C’est un peu du ressort du Fatum. Je pense que l’efficience d’une quelconque lutte contre celle-ci se trouve elle aussi matriciellement conditionnée. C’est à croire que la Kabbale est elle-même un élément inhérent au cycle matriciel, son accès “naturel” aux secrets des ondes électromagnétiques et de la déflagration nucléaire en est la preuve.

      • Bonjour
        ” la Kabbale est et restera au pouvoir des principales puissances de la planète.”
        “C’est à croire que la Kabbale est elle-même un élément inhérent au cycle matriciel, son accès “naturel” aux secrets des ondes électromagnétiques et de la déflagration nucléaire en est la preuve.”

        Ce que vous écrivez là est très obscur. J’aimerais comprendre.
        je n’ai pas vos livres et ne peux pas me les procurer pour l’instant. Mais j’apprécie votre façon de faire de l’astrologie.
        Pouvez vous expliquer davantage.
        Je viens de lire sur internet que la Kabbale est une doctrine philosophique.
        Pouvez vous expliquez votre conception de
        “la kabbale”, “le cycle matriciel”, “accès naturel”, “secrets des ondes électromagnétiques”.

        Merci et meilleurs vœux pour 2019.

        • Bonjour,

          Meilleurs vœux pour 2019 à vous aussi, merci.

          La Kabbale est plus qu’une philosophie. Il s’agit en réalité d’un “Plan” géocidaire visant à accomplir les prophéties les plus apocalyptiques entre autres domination du monde ! Voici un lien qui pourra répondre en partie à votre interrogation.

          http://www.vrai-zodiaque.fr/wordpress/2017/02/19/le-geocide-ou-le-%c2%ab-grand-oeuvre-%c2%bb-kabbalo-maconnique-en-passe-d%e2%80%99etre-accompli%e2%80%a6/

          Cordialement.

          • Bonjour
            J’ai lu.
            J’ai compris que la Kabbale est le plan d’une secte, utilisant une autre secte à des fins mortifères pour l’avenir du l’humanité.
            Des entités extraterrestres seraient présentes qui surveilleraient le tout et dont les motivations resteraient mystérieuses.

            Ok mais qu’est-ce que l’accès “naturel” au secret des ondes électromagnétiques ?

          • Bonjour,

            “Naturel”, ou plutôt “Matriciel” dans la mesure où cette Kabbale “noire” permet à ses pratiquants les plus érudits d’entrouvrir un portail occulte composé entre autres de secrets physiques servant à accomplir leurs projets destructeurs.

    • ” vous décrivez la matrice elle-même que nous nourrissons tous de notre substance.

      La vraie question étant, comment saisir, réformer ou détruire cette matrice ?”

      La réponse est un peu dans la question… cessons de nourrir la matrice!
      Notons qu’il y a encore plein de gens qui “se satisfont” (inconsciemment) de cette matrice : ça permet d’avoir un système qui nous dit quoi faire, quoi penser, et sur qui rejeter la faute ou râler. Très pratique pour ceux qui ont peur de prendre leur vie en main et d’assumer leurs actes!…

      De mon point de vue il vaut mieux chercher à s’émanciper de la matrice (donc développer l’entraide, le troc, la bienveillance, les échanges locaux…) que de chercher à la détruire. Car il est bien possible que d’une certaine façon, la matrice soit simplement le reflet de notre ego, celui qui cherche à tout contrôler, à ne prendre aucun risque, à se croire en sécurité…
      Alors que c’est au contraire en écoutant notre intuition et la partie divine en nous, que nous pouvons nous libérer. D’abord individuellement. Et si nous sommes assez nombreux à ouvrir nos yeux et nos consciences, la libération collective est possible.
      Du moins pour ceux qui le souhaitent. Ceux qui préfèrent garder leurs chaînes sont libres aussi…

      Je vous souhaite une très bonne année 2019!
      Merci Patrice pour ce décryptage des tendances astrologiques. Nous verrons bien ce que donnera 2019, qui s’annonce comme une année cruciale…

  2. un article interressant,
    si les gouvernants ayant des etoiles en fin de scorpion se verront affectes par ce cycle, qu’en est il des natifs en general ?
    Par rapport aux autres conjonctions et oppositions mentionnees, (mars/jupiter en mai par exemple) quels en seraient les effets pour les natif(ve)s ayant ces memes aspects sur leur theme natal ?
    Je cite mars/jupiter a titre d’exemple car vous en avez parle dans l’article sur la loi de mars.

    Sinon, quelle est votre perspective astrale par rapport aux cryptomonnaies et l’innovation du blockchain

  3. Bonjour Patrice,
    Tout d’abord, merci de partager avec nous ton analyse des tendances 2019 !
    Un réflexion suite à la lecture de cet article:
    ” (…) la constellation du Scorpion régit en effet les organes du cou dans « l’Homme Zodiaque » par opposition aux étoiles du Taureau (…) les bronches et les poumons sont concernés par le cycle de Saturne en Sagittaire par opposition aux étoiles des Gémeaux (…)”
    Peut-on en conclure que Saturne affecte plus les organes associés au signe opposé que les organes du signe qu’il transite ?
    Par extension, dans un thème de naissance, les organes associés au signe opposé à Saturne seraient donc plus sensibles aux problèmes et maladies ?

    Merci 🙂

    • Bonjour Séverine,

      Les deux en réalité. Il faut tout prendre de manière axiale.

      Ainsi, en 1986, si le cycle de Saturne en Scorpion avait impacté la thyroïde avec la catastrophe de Tchernobyl par opposition au signe du Taureau (la gorge), elle avait aussi impacté la fertilité (les organes reproducteurs régis par le Scorpion).

  4. Bonjour, j’ai laisse un commentaire mais je ne sais si vous l’avez vu, je l’envois de nouveau on ne sait jamais

    un article interressant,
    si les gouvernants ayant des etoiles en fin de scorpion se verront affectes par ce cycle, qu’en est il des natifs en general ?
    Par rapport aux autres conjonctions et oppositions mentionnees, (mars/jupiter en mai par exemple) quels en seraient les effets pour les natif(ve)s ayant ces memes aspects sur leur theme natal ?
    Je cite mars/jupiter a titre d’exemple car vous en avez parle dans l’article sur la loi de mars.

    Sinon, quelle est votre perspective astrale par rapport aux cryptomonnaies et l’innovation du blockchain

    • Bonjour,

      Le cycle est le même pour tous les autres, sauf que son effet est proportionnel à sa situation au moment de sa survenue.

      Au niveau des finances, le Nœud Sud revient dans le signe des “réseaux” et c’est risqué.

  5. bonjour Patrice finalement nous sommes condmnes eveille ou non ça ne change rien a ce jeu de dupes.je ne sais plus quoi faire de ” ma vie” dont je n’ ai absolument pas la moindre maitrise .je crois que seul le suicide s’ offre a moi.je n’ aurais jamais du naitre(dsole pour les fautes mais mon clavier fonctionne mal)…je suis au bord du suicide et je m’ inquiete de mon orthographe. enfin j’ aurais tenu 50 ans ” terrestres” …et l j’ arrive au bout .je n’ ai rien et je ne suis rien dans ce vaisseau terre je vais donc m”eclipser.je vous souhaite le meilleur Patrice.

    • Bonjour,

      Ce n’est absolument pas une raison pour en venir à cela. Regardez l’Univers ! Vous avez des dizaines de milliers de planètes qui ont vécu une terraformation plus précoce que la nôtre ayant permis le développement de vies extraterrestres aux propriétés supérieures à celles des humains, aussi bien au niveau physique qu’intellectuel.

      Face à cette loi de la nature universelle, les humains pourront développer toute la technologie la plus avancée qu’ils s’imaginent sans pour autant rattraper leur retard sur les autres civilisations extraterrestres sur le plan physique et intellectuel. Les humains sont et seront de facto toujours irrémédiablement dominés par ces civilisations. Dès lors, en prenant conscience de cette réalité, l’humanité résignée doit-elle pour autant tout abandonner ? Non !

      Nous devons faire avec les moyens du bord et accepter humblement cette réalité car le processus universel est ainsi fait… L’humain n’atteindra jamais par exemple son ultime rêve, à savoir la vraie colonisation de l’espace parce qu’il est naturellement adapté au voyage spatial comme la poule est conçue pour voler. Impossible ! Il doit en outre l’accepter.

      Je vous souhaite également le meilleur, merci !

  6. En prenant en compte son âge, on dirait que Giorgio Armani vit cette année des configurations de décès.

    Elizabeth II, toujours en regardant son âge, elle vit Uranus/Soleil natal, j’ai déjà vu des décès avec cet aspect.

  7. bonjour patrice j’ entends vos arguments pertinent mais je ne n’ arrive pzs zccepter ma mdiocrite vous vous avez du talent une intelligence bien audessus de la moyenne et le sentiment d’ avoir une mission .je n’ ai rien de tout cela je suis un pauvre type souffrant de troubles de la personnalite qui ridquent de me projeter dzns l exclusion et la misere . je ne l’ accepte .certains ont apparemment tput bezute tzlent suuces ect d’ autre suzsiment rien yrzinznt in mal de vivre chronique .poursuoi choisir de continuer a souffrir dans ces conditions . je ne supporte plus mz vie ballotee par les influx astraux de la pire maniere qui soit .amiczlement mille merci pout votre ecoute ety votre trvail exceptionnel.je souffre en permznence et rien ne me soulage.je n ‘ arrive pas a accepter lz personne que je suis et le destin qui est le mien.

  8. Le projet noachique ne s’improvise pas… Il se construit à travers des rituels associés au faux zodiaque. Timing saisonnologique oblige, le Pape Satan visite la Péninsule Arabique pendant les trois jours de la descente aux enfers d’Inanna/Lilith (3,4 et 5 février) en faux Verseau pour parler Noachisme au profit de ses maîtres kabbaleux. Le “Va tiquant” en mode tournant.

    https://www.la-croix.com/Monde/Emirats-attente-visite-historique-pape-Francois-2019-02-03-1300999907

  9. “L’année 2019 semble donc prédisposer à l’accomplissement d’un événement majeur dommageable pour la secte catholique et à son Vatican”

    Via les nombreuses révélations sur la sexualité au sein de l’église catholique et notamment le livre Sodoma ?

    https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/ce-qu-il-faut-retenir-de-sodoma-le-livre-qui-leve-le-voile-sur-l-homosexualite-dans-l-eglise_3199165.html

    https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/le-pape-francois-compare-les-agressions-sexuelles-d-enfants-aux-sacrifices-paiens_3205233.html

  10. “Clap de fin” pour Bouteflika comme prédit…

    Prédiction du 4 février :

    “L’ultime relique du clan d’Oujda (associé au Oui-Ja kabbalistique) très affaiblie par sa Lune en AVC vit semble-t-il un tournant cette année. Le retour du NS et de Saturne sur sa Jupiter natale et de Jupiter sur son NN natal ressemble plus à un clap de fin qu’à une impossible renaissance.”

    Réalisation le 2 avril :

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/04/03/en-algerie-l-armee-precipite-la-demission-de-m-bouteflika_5444914_3212.html

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*