L’intrigant rituel saisonnologique du pouvoir mondial autour des sphères lumineuses

Hits: 3059

Les adorateurs du faux zodiaque, en ces temps messianiques, ne se cachent plus pour accomplir leurs mystérieux rituels. Bon nombre d’entre vous ont été intrigués par ces images montrant les dirigeants du globe placer leurs mains sur des sphères lumineuses posées sur des piliers, comme s’ils cherchaient à en soutirer l’énergie. En regardant de plus près, on constate que ces deux rituels se sont déroulés lorsque le Soleil se trouvait dans un signe zodiacal saisonnologique bien particulier, en l’occurrence les Gémeaux symbolisés justement par deux piliers !

Ainsi, Donald Trump pour les États-Unis, le Roi Salman d’Arabie Saoudite et Abdel Fatah Al-Sissi pour l’Égypte placèrent leurs mains sur un globe terrestre lumineux pour inaugurer le Global Centre for Combating Extremist Ideology. La date ne fut pas choisie au hasard puisque le Soleil entrait le 21 mai 2017 dans le faux signe des Gémeaux (0-1°) !

Le 5 juin 2018, ce fut au tour de Benyamin Netanyahu pour Israël et d’Emmanuel Macron pour la France de placer leurs mains sur un globe lumineux dans le cadre de l’ouverture de la saison interculturelle entre Israël et la France en cette année anniversaire. Le Soleil se trouvait cette fois-ci à 15° du faux signe des Gémeaux, soit au beau milieu de ce signe mercurien à la symbolique planétaire cornue ! Le timing dans l’organisation de ces deux rituels n’avait donc absolument rien de hasardeux !

Pour rappel, les Gémeaux en astrologie, la vraie, sont associés aux mains et aux marionnettistes. Toutefois, la présence de sphères sur des piliers gémellaires tend à rappeler Jakin et Bo’az gardant l’entrée du Temple de Salomon ! Selon les écoles kabbalistiques, ces deux colonnes mythiques, piliers de l’arbre de la Kabbale, symbolisent tantôt le Soleil et la Lune ou la Terre et les Sphères du ciel (au sens antique du terme). En outre, traditionnellement associés aux Gémeaux ainsi qu’au Soleil et à la Lune, une digression symbolique a conduit les ritualistes à attribuer la Terre à Bo’az (comme illustré sur l’image) pour Trump, Salman et Al-Sissi (“bénissant” énergétiquement de leurs mains la sphère du 1er pilier gémellaire symbolique du Temple de Jérusalem à reconstruire), et le Soleil à Jakin (son association traditionnelle) pour Netanyahu et Macron (“bénissant” quant à eux la sphère du 2ème pilier gémellaire symbolique de ce même Temple).

Pour ces adorateurs de la Nouvelle Lune (Trump, Macron, etc.), ce rituel a donc une résonance symbolique forte dans la mesure où les dirigeants matérialisent également par leurs mains le pouvoir de la Nouvelle Lune située entre les deux sphères, à savoir la Terre et le Soleil, que ces obscurantistes malfaisants s’imaginent incarner !

Il s’agit donc d’un rituel énergétique d’ordre sataniste que certains se complairont à nommer luciférien, et ce bien que la finalité maléfique soit la même. Notons aussi qu’il s’agit d’une nouvelle preuve que le zodiaque tropical (faux zodiaque des saisons) est l’apanage des satanistes puisque la symbolique du signe des faux Gémeaux (alors que le Soleil se trouvait en réalité en vrai Taureau) fut prétexte à cette énième manifestation cultuelle, tel un préparatif symbolique au prochain rituel de masse à l’instar de celui qui suivit l’inauguration de mai 2017… Le Nouveau Temple est en marche. Soyez citoyens éveillés !

Patrice Bouriche ©

2 Comments

    • Où avez-vous lu que je parlais d’une Nouvelle Lune le 5 juin ? Je n’ai jamais dit cela !

      “Le 5 juin 2018, ce fut au tour de Benyamin Netanyahu pour Israël et d’Emmanuel Macron pour la France de placer leurs mains sur un globe lumineux dans le cadre de l’ouverture de la saison interculturelle entre Israël et la France en cette année anniversaire. Le Soleil se trouvait cette fois-ci à 15° du faux signe des Gémeaux, soit au beau milieu de ce signe mercurien à la symbolique planétaire cornue !”

      Le Soleil se trouvait au milieu du faux signe des Gémeaux le 5 juin et la Lune, comme pour le 21 mai 2017, se trouvait dans le faux signe des Poissons, soit une configuration soli-lunaire similaire. La Nouvelle Lune du 13 juin aura lieu au moment de la conjonction exacte entre Mars et le Nœud Lunaire Sud.

      J’ai simplement indiqué que cette secte dirigeante était peuplée d’adorateurs de Lilith (déclinée en Lune Noire, Nouvelle Lune et autres croissants liturgiques d’apparence néo-lunaires) et qu’ils s’imaginaient en être sa projection énergétique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*