Israël – 70 ans de Soleil en “Guerre”…

Hits: 1291

Chaque état doit être considéré comme un être vivant. En ce jour, Israël célèbre ses 70 ans… de guerres. Comme à ses origines perses achéménides, cette contrée est à nouveau devenue une véritable garnison militaire. La présence du Soleil dans le secteur Bélier associé à Mars, au niveau des longitudes de la Gorgone Méduse de Persée, renforce ainsi sa dimension guerrière et conduit cet état à ne faire l’actualité que sous le prisme de la violence. Ainsi, le thème astral de cet état, calculé au 14 mai 1948 à 16h00 à Tel Aviv, semble incliner le territoire à la guerre perpétuelle, à l’absence éternelle de paix intérieure.

Un drapeau aux couleurs de l’Ascendant :

Dans le thème de naissance d’Israël, on constate que l’Ascendant se trouvait conjoint à l’étoile Spica de la Vierge et que la planète Neptune venait elle aussi de se lever dans cette même constellation. Cette configuration insuffla naturellement l’apparence de la bannière du territoire dans la mesure où ses couleurs correspondent en alchimie au bleu (couleur de Neptune) sur fond blanc (couleur traditionnelle de la Vierge). Reste que Spica de la Vierge est une étoile bleue qui à elle seule se trouve corrélée au symbole principal du drapeau de l’Etat hébreu (à savoir l’Etoile bleue de David).

Position réelle de l’Ascendant au moment du début de la proclamation d’indépendance d’Israël :

Selon les auteurs, l’hexagramme dit de David se trouve tantôt associé à Jupiter, Saturne voire même Vénus dans la mesure où les tablettes mésopotamiennes symbolisaient cet astre par une étoile à six branches. En outre, ce fut le lever de la principale étoile d’Ishtar à l’horizon qui impulsa à l’instant T la déclaration.

Le Soleil en fin de Bélier, sur les longitudes de la Gorgone Méduse :

Le moment où fut décrétée l’indépendance de l’Etat d’Israël devait se faire sous les meilleurs auspices selon la saisonnologie (Soleil en Taureau terrien et agricole, Lune en Lion « de Judée », Ascendant équilibré en Balance afin de le faire coïncider, au passage, au degré près avec le Soleil natal de David Ben Gourion, etc.). Or, dans le vrai ciel, les configurations étaient bien différentes ! Ainsi, le Soleil se trouvait en fin de Bélier (29°40’), soit sur la longitude des étoiles de la tête de la Gorgone tenue par Persée dont l’étoile principale située à moins de 2° d’orbe se nomme Algol, qui signifie l’Ogre. Traduit en occident par l’étoile du Démon, elle se trouve nommée en hébreu Rosh Ha Satan, soit la « tête de Satan ». En outre, les saisonnologues ont « choisi » une configuration qui ne pouvait que rendre impopulaire le nouvel état. Le rayonnement martial de ce secteur céleste fait de cet état une garnison miliaire naturelle qui, en tant que guerrier, pourra difficilement trouver une paix qu’il ne peut réellement rechercher…

Localisation du Soleil dans le vrai ciel :

Situé en Maison VIII, le Soleil conjoint à l’étoile Tau2 du Bélier voit son rayonnement martial renforcé. La cuspide de la Maison III située au niveau de l’étoile du Dard du Scorpion devait incliner également cet état à préférer la diplomatie du missile. Mars en Maison XI illustre quant à elle la nature martiale de ses relations amicales. En somme, ses amis sont avant tout des « frères d’armes »…

La Lune et Pluton devant les étoiles du Cube :

La Lune dans le signe du Cancer conduit généralement les natifs à chercher l’hyper-sécurisation. Il en va de même pour les états nés avec la Lune dans l’axe des étoiles de ce signe. Ainsi, l’hyper-militarisation d’Israël est, contre toute attente, le fruit de son for intérieur caractérisé par sa volonté de se sentir dans une sécurité plus agressive que défensive (en s’inscrivant dans la démarche d’attaquer avant d’être attaqué). C’est pour cette raison que l’état hébreu cherche à détruire ses voisins dans le but de s’offrir un glacis de sécurité toujours plus élargi et ce jusqu’à disparition totale des peuples qui l’entourent en employant des procédés divers et variés (guerres, expulsions, immigrations forcées, contaminations radioactives, etc.). Certains d’entre eux peuvent le considérer en quelque sorte comme la ressuscitation d’Humbaba, à savoir l’ogre (associé au signe du Cancer) terrorisant les forêts de cèdres du Liban dans L’Epopée de Gilgamesh. Quid de la Pluton natale d’Israël conjointe à la longitude du Soleil natal de l’Islam, telle une éclipse à son rayonnement ?

Carte du ciel d’Israël (vrai zodiaque sidéral) :

La Lune située au niveau de l’étoile Altarf du Cancer se trouve aussi rattachée au Cube depuis l’Antiquité et à la couleur noire à l’instar des Tefillins et du Cube de la Kaaba d’Allah construite, selon le Coran, par Abraham en personne. La Lune dans ce secteur renforce ainsi la dimension théocratique et ultra-religieuse de la gouvernance du territoire israélien et explique au passage l’alliance naturelle contre l’Iran d’Israël et de l’Arabie Saoudite accueillant le plus célèbre des Cubes de Saturne. Notons que le signe du Cancer est celui de la carapace, d’où la dénomination naturelle du système antimissiles israélien par le terme « Dôme de fer ». La présence de Saturne et de Pluton dans ce même signe ne fait donc que renforcer l’approche nucléaire de l’outil défensif. Notons que telle une connexion céleste matricielle forte en symboles, la romancière américaine de Science-Fiction Joyce Thompson, née aussi le 14 mai 1948, s’était démarquée par l’écriture d’un livre intitulé Les enfants de l’atome évoquant les dégâts héréditaires du nucléaire…

70 ans de guerres et de fausses paix :

Au regard des configurations astrales de l’Etat hébreu, il sera difficile pour ses dirigeants, de quelconque signe astral de naissance qu’il soit, de ne pas verser dans le conflictuel religieux. Aussi le pays se trouve-t-il lui-même enclin à des querelles internes (libéraux, religieux, etc.) entre membres de la communauté que les voisins hostiles, prêchant des religions rivales, fédèrent idéalement. Si l’hostilité des pays voisins n’existait plus, l’absence d’un ennemi commun ne pourrait donc que desservir les énergies aussi martiales que sécuritaires insufflées par les configurations astrales de naissance d’Israël. Il est donc évident que les actions rituelles, militaires (comme celle de la Guerre des Six jours conduites durant un Interlunium de 3 jours précédant et succédant à Lilith) ou non, ne s’arrêteront pas en cas de paix et seront toujours alimentées par des prétextes eschatologiques jusqu’à qu’à la destruction irréversible de la planète dans le respect de préceptes kabbalistiques. Seul état à ce jour à avoir bombardé une centrale nucléaire en construction (Osirak en Irak), rien ne peut empêcher celui-ci d’atteindre le chaos radioactif recherché…

En conclusion, l’Etat d’Israël, de par ses configurations luni-solaires, possède un rayonnement martial lié à la présence du Soleil en Bélier mais dont le for intérieur se trouve sous l’influence sécuritaire de la Lune au niveau de l’étoile Altarf du Cancer. La présence de Mars conjointe à l’étoile Regulus en fait aussi le roi de la guerre, sa raison atavique. Israël n’est pas un but, mais une simple étape sur le chemin de l’Apocalypse projetée par la Kabbale noire depuis plusieurs siècles. Choisir la proclamation d’un Etat au moment de configurations aussi explosives laisse augurer d’autres épisodes s’inscrivant sous ce prisme martial empreint de ritualisme dit de la « Fin des Temps ». Motivés par les configurations observées sur le faux zodiaque aussi virtuel que rituel, il est à ce titre évident que l’année luni-solaire des 72 ans d’Israël (les fameux deux fois 36 pour l’année 2020) constituera d’ici-là assurément un énième prétexte à de nouvelles festivités eschatologiques…

Patrice Bouriche ©

10 Comments

  1. Pour la fête d’anniversaire, c’est quasiment une Nouvelle Lune exacte, et un retour du NN sur leur Lune natale.

  2. Comme quoi la “tumeur cancéreuse”, la fameuse comparaison de Mahmoud Ahmadinejad, n’est malheureusement pas dénué de sens au regard du ciel…

  3. Le thème commun de l’Inde et du Pakistan est bien pire… avec 5 astres devant les étoiles du Cancer, à savoir la Lune, Mercure, Pluton, Saturne et Vénus.

  4. superbe.
    pensez vous que finalement, l’État hébreu finira par se ‘réveiller’ et corriger sa politique sécuritaire, ou continueront ils sur ce chemin destructeur, vu la médiocrité militaire de leurs ennemis (victoires assurées)et la supériorité de leur grand pourvoyeur d’armes ?
    ou est ce que astralement, il y a une époque propice aux défaites ? Car vous avez mentionné il me semble dans un autre commentaire des configurations négatives dans ce thème, liées aux renversements.

    • N’espérez pas de renversements car ils feraient tout pour faire tomber le restant de l’humanité avec eux… Ils préfèrent en effet détruire la Terre que de voir celle-ci tomber dans les mains d’un adversaire. Quoique même sans renversement, leur projet est aussi celui de détruire la Terre à plus ou moins long terme.

      Rappelez-vous que les guerres nucléaires en Irak qui ont empoisonné massivement la planète en uranium appauvri, et qui compromettent à long terme la vie sur Terre, ont été menées à leur demande. Et celle qui se trouve en préparation contre l’Iran l’est aussi.

      A part une intervention exogène à la Terre, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher les inventeurs de la bombe atomique d’atteindre leurs objectifs apocalyptiques. Astana/Satana peut se préparer pour l’orée de la décennie 2040 au cas où, mais ce seront toujours les mêmes fomenteurs de chaos qui tireront les ficelles du Cube…

  5. Si je ne me trompe pas, le Mars natal américain est en Maison VII. Ils ont l’habitude de négocier avec la guerre et la menace.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*