Le Soleil s’endort… Hivers et automnes plus froids en perspective !

Mise à jour du 12 janvier :

Si le dernier épisode sans tache solaire (avec un écart type de 2) remonte au 14 août 2011 consécutif à une phase de “repos” solaire dont l’affaiblissement maximal fut observé entre 2008 et 2010 (avec des hivers rudes et automnes frais à la clé), nous vivons actuellement une phase de cycle solaire exceptionnelle puisqu’aucune tache solaire n’a été observée durant 12 jours sur 21 avec un écart type de 0, soit une première depuis le 18 juillet 1977. L’entrée en “dormance” du Soleil observée actuellement sera bien évidemment suivie d’un redémarrage progressif dans plusieurs mois.

Les hivers et les automnes seront donc mécaniquement plus froids (répondant donc aux standards saisonniers) durant cette période (avec neige et verglas). Il peut y avoir aussi des épisodes de fraicheur l’été. Début septembre 1877, on avait relevé 5°C à Paris durant un épisode solaire sans la moindre tache. Il s’était prolongé jusqu’en 1879 avec un hiver glacé (-27°C à Melun). La conjonction Jupiter/Saturne avait ensuite réactivé le cycle, ce qui se produira en 2019-2020. On peut donc s’attendre à des périodes froides plus surprenantes qu’à la normale à n’importe quel moment de l’année…

L’affaiblissement de l’activité solaire jusqu’en octobre 1955 (mois marqué avec des jours sans tache solaire) avait entraîné l’hiver le plus froid jamais mesuré à Paris depuis 1750 ! L’anomalie record observée en France durant l’hiver 1962-1963 (-4,7° C par rapport à la moyenne) était tributaire d’une phase d’affaiblissement de l’activité solaire avec la multiplication des jours sans tache solaire (toujours avec un écart type égal à zéro).

Les trois records de vagues de froid sont à corréler directement à l’absence de tache solaire comme le prouve ce document (1954 = aucune tache solaire durant les deux mois de cette vague de froid, 1956 = hiver suivant une période de près de 3 ans sans tache solaire, 1985 = 11 jours sans tache solaire durant la vague de froid). Notons aussi que le dernier record de froid relevé en région parisienne (-20,6°C en janvier 2010) avait été atteint le lendemain d’une journée sans tache solaire…

Voici l’état actuel du cycle solaire :


Quelques exemples d’anomalies estivales observées durant les cycles sans la moindre tache solaire (source : http://www.prevision-meteo.ch) [écart type égal à zéro, soit un cycle sans tache similaire à celui dans lequel nous entrons actuellement] :

– Été 1867 : « gelées tous les mois de l’été, on n’arrache même pas les pommes de terre ».

– 8 juillet 1954 : 8.1°C à La Rochelle, 5.1°C à Bordeaux, 3°C à Nevers, 7.6°C à Toulouse, 8.8°C à Cannes, 6.4°C à Lyon, 12.4°C à Perpignan, 5.5°C à Rennes

5 juillet 1965 : 6.1°C à Nantes, 4.5°C à Angers, 4°C à Orléans! 7.4°C à Bourges, 6.6°C à Rennes, 4.3°C à Tours

28 août 1974 : 4.2°C à Chartres, 5°C en région parisienne, 2.2°C à Alençon, 5°C à Rouen, 7.5°C à Châteauroux, 3.2°C à Saint-Étienne, 6.8°C à Toulouse.

Des crues exceptionnelles avaient été également observées durant cette période imputables soit à des précipitations plus fortes ou à des fontes brutales de neiges accumulées. Bien que nous ayons vécu récemment la crue de la Seine durant l’affaiblissement d’activité solaire, on constate que la Loire, les fleuves côtiers de Bretagne, ainsi que le Danube pour l’Europe centrale furent les plus impactés au niveau des crues durant ce cycle.

On retiendra également l’oscillation brutale entre des températures douces ou chaudes devenant soudainement très froides ou vice versa, ce qui, au final, donne des moyennes saisonnières hivernales et automnales plus respectées que durant les phases soutenues de taches solaires. Mais bien évidemment, les “experts” météo viendront sur les plateaux télévisés pour défendre la cause du “dérèglement climatique” alors qu’il s’agit simplement d’oscillations normales tributaires du cycle solaire ! Rappelons qu’aucun expert météo ne s’était prononcé sur les 81°C relevés en Arabie Saoudite (record mondial non naturel) à 400 km au Sud de l’Irak en juillet 2003 consécutifs aux bombardements atomiques étasuniens dans la région, préférant éluder l’empoisonnement à l’uranium appauvri de notre atmosphère qui est le principal responsable de la catastrophe sanitaire mondiale d’aujourd’hui et de demain…

Au 12 janvier 2017 : Confirmation de l’entrée en “dormance” du Soleil avec absence d’activité de tache solaire durant plus d’une semaine. Un sursaut de 11 taches solaires a été observé ce jour comme c’est le cas classiquement durant les phases précédant les longues périodes de repos. Froid et neige à l’horizon pour cet hiver et probablement pour les deux suivants (ainsi que l’automne), sans compter les tendances glaciales épisodiques corrélées… Des étés peuvent être frais ou pluvieux durant ces périodes. Gelées tardives ou précoces entraînant des dégâts agricoles, notamment sur les vignes. Accroit la possibilité de développement de bactéries et de champignons sur les plantes (le phylloxera était apparu pour la première fois en 1865 au Portugal et le mildiou était apparu dans le vignoble bordelais en 1879 durant des phases sans tache solaire).

Page blanche :

Soleil sans tache :

Patrice Bouriche ©

37 Comments

  1. La Terre se trouve au plus proche du Soleil durant l’hiver de l’hémisphère Nord… Confirmation de l’entrée en “dormance” du Soleil” (voir l’ajout dans l’article plus haut).

  2. Grandement merci pour cet article. Je ne savais pas que les taches du soleil avec un impact sur le climat. Et que pensez vous de Harp et du contrôle du climat? Moi je vis en pleine nature et je l’observe. Et chaque jour je vois des fils comme des toiles d’araignée posait sur les arbres Qui tombe tout droit des avions. Et je peux que constater que la nature étouffe. D’ailleurs claire Chazal avait osé dire que ces traînés étaient de la vapeur d’eau. Quel honte. En tout cas merci pour votre site.

  3. Ces systèmes d’ingénierie climatique impactent le climat, mais pas autant que pourrait le faire le Soleil. Ces toiles d’araignées peuvent être liées à des rejets d’objets ET. Un OVNI larguant cette matière blanche avait été filmé près de Sendaï au Japon après la catastrophe de Fukushima. Des témoignages des années 1940 et 1950 faisaient état de l’origine ufologique de cette matière.

    Pour l’impact agricole de cette pause solaire, on pourra le vérifier aussi pour les vignes en raison des gelées précoces ou tardives entre autres bactéries ou champignons (le mildiou était apparu en France durant un cycle d’absence de tache solaire)…

  4. Que dire de l’arrêt synchronisé de la distribution de la vitamine D aux nourrissons au moment de la “pause” solaire qui entraînera nécessairement des carences de cette vitamine. Un énième “Fait de Matrice”.

  5. Concernant la vitamine D, les carences sont déjà là, mon généraliste m’expliquait que depuis plusieurs années c’est une constat médical réel, et il ne propose rien….

  6. Le Soleil a baissé en activité et l’Uranium Appauvri se fixe dans le sang (d’où les carences en Fer entre autres). C’est en raison des retombées nucléaires chargées en uranium des tests et des incidents plus ou moins cachés que les médecins prescrives du Tardyferon et autres compléments en Fer et en vitamine B9 pour que les femmes n’accouchent pas d’enfants avec une spina bifida. Les radiations détruisent toutes les vitamines, la preuve par les aliments irradiés…

    http://www.alternativesante.fr/manger-sain/aliments-irradies-c-est-de-pire-en-pire

  7. La faible activité actuelle du Soleil ainsi que celle du pic précédent pose question. Se dirige t-on vers une nouvelle période ressemblant au minimum de Maunder mettant fin à la période de forte activité commencé depuis la révolution industrielle ? Au coté positif, cela pourrait nous éviter des révolutions sanglantes et retarder une destruction brutale causée par les armes nucléaires. Au coté négatif, nous aurions une destruction lente, continue et d’apparence moins dramatique. Finalement l’issue reste la même, avec des chemins qui différent mais qui amène au bout du compte au même résultat .

  8. J’y pensais justement ce matin Florian en regardant le graphique global. Un petit sursaut à 27 et 32 ces deux derniers jours, toujours dans les cordes de l’accalmie. Le scénario ressemble au cycle d’affaiblissement du début des années 1890.

    http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1890-1899

    Parler d’entrée dans une ère glaciaire immédiate est techniquement peu probable en raison de l’accumulation massive de chaleur dans les océans durant le siècle précédent et le début de l’actuel. Pour se décharger du cumul calorifique, il faut des dizaines d’années après l’entrée dans une phase de repos solaire.

  9. Remontée brutale des taches solaires. En deux jours, elles ont été multipliées par plus de 2, passant de 35 à 75 aujourd’hui (c’est la première fois que l’on dépasse 70 taches solaires depuis le 10 septembre 2016). Voyez l’impact au niveau des manifestations anti-Trump ! Le cours de l’humanité est véritablement tributaire des cycles astraux.

  10. Le Taureau va déguster déjà pas mal cette année avec le NN revenant sur Mars, Saturne revenant sur son NS. Il n’a pas l’air d’avoir le moindre moment de quiétude, même pour la suite… Comme je le disais, ils lui feront regretter de s’être lancé en politique.

  11. Le réchauffement actuel est absolument mécanique. Reprise de l’activité solaire depuis une dizaine de jours (32 éruptions en moyenne/jour) et… élévation des températures quelques jours plus tard. Évidemment, cela ne va pas durer et l’oscillation favorable au froid va reprendre.

  12. http://www.leparisien.fr/societe/mars-2017-le-plus-chaud-en-france-depuis-1900-ex-aequo-avec-mars-1957-03-04-2017-6821289.php

    quel dommage que les faits nient les idioties de l’article. Mais tu m’as fait beaucoup sourire avec cette prédiction » On peut donc s’attendre à des périodes froides plus surprenantes qu’à la normale à n’importe quel moment de l’année », c’est sur qu’en disant n’importe quel moment de l’anée, t’es sur d’avoir raison à un moment de l’année.
    Toujours aussi peu astrologue à ce que je vois. Signé le porcelet, ah et n oublie pas, 29+29 ca fait 59, et le palmier de la caroline du sud est un soleil.

  13. Je vois à travers tes sorties maladives dont tu as le secret que tu protèges avec ferveur et ouvertement la secte maçonnique de ton papa qui t’a pistonné pour t’embaucher à la Cathédrale Notre-Dame malgré ton inaptitude. Il faudrait maintenant qu’il te trouve une place dans un HP en tant que patient…

    En tout cas, il était temps que tu dévoiles enfin pour qui tu roulais et quelles étaient tes véritables aspirations. Tes articles d’une débilité sans limite, niant toute implication de la kabbale, peuvent résulter aussi soit d’une distorsion de la perception (ce qui peut se comprendre), du déni, de la mauvaise foi nourrie par la volonté d’exister en tentant de contredire de manière ridicule mes moindres propos par souci de vengeance et par jalousie maladive.

    Pour le coup, tu ne devrais pas te faire appeler la « couille du Moloch », mais plutôt le « couillon de Lilith » ! Comme tu le dis sur ton blog, que je t’ai hélas conseillé de faire et qui te conduit à faire la manche sur le web pour demander des subsides pour écrire n’importe quoi, ce n’est ni un Soleil, ni encore moins une Lune qui se trouve sur le pendentif de l’ambassadrice US (ce « n’est absolument pas le Soleil et la Lune »).

    Premièrement, je n’ai jamais dit que c’était un Soleil, et deuxièmement c’est bien un croissant de Nouvelle Lune comme acté depuis au moins 1860 puisque « The flag showed a star within a crescent or New Moon ». « New Moon » signifie « Nouvelle Lune » si tu ne le savais pas : https://books.google.fr/books?id=Zglwxp2eAU4C&printsec=frontcover&hl=fr

    Lorsque l’on en arrive à nier que ce n’est même pas une Lune qui se trouve sur le pendentif, c’est que la pathologie est avancée. Oui, tu as constaté par toi-même que 29×2=58 et que 5+8 font 13 comme je te l’avais appris au sujet du nombre de réacteurs nucléaires français.

    C’est parce que tout ce que je dis dans cet article sur le centenaire est faux que mon site a d’ailleurs été piraté et que j’ai dû donc copier/coller une partie de mon article en urgence avec un exposant ½ qui ne s’était pas affiché à la dimension voulue. En le postant, je l’avais effacé et n’était pas revenu dessus en le publiant, tout simplement… Pas de quoi donc t’exciter en te disant « Hourra, je l’ai piégé ! » comme un gamin de 4 ans (soit ton âge mental affectif car un adulte équilibré n’agit pas de la sorte).

    Mais il ne faut pas dramatiser car je vais t’apprendre aussi que 29 et 29 ½ sont tous deux associés à Saturne en numérologie astrale comme tu ne sembles pas le savoir, ce qui effectivement n’avait pas dérangé les lecteurs qui savent que j’ai dû remédier aux multiples erreurs de calcul que tu commettais sur tes centaines de cartes du ciel publiées sur FB en utilisant un ayanamsa décalé de plus de 5° par rapport au Fagan/Bradley (dont tu ignorais l’écart angulaire).

    Tu es donc une erreur née !

    Au fait, le monde ne s’arrête pas à la France, le Québec a connu sa journée la plus froide de l’histoire pour un mois de mars (aux même latitudes que l’Europe donc) :
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1021762/record-de-froid-quebec-charlevoix
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1025628/mars-froid-neige-region-quebec-environnement-canada-meteo

    Contrairement à toi, mes articles s’intéressent aussi à tous les francophones à travers le monde. Les amplitudes thermiques journalières (passant de -1°C à 24°C) en France t’ont probablement échappé aussi.

    Je comprends que tu puisses vivre difficilement ta nullité aussi bien intellectuelle que morale, mais comme tu le reconnais aussi, tu n’en es pas responsable… Tu vois, je suis sympa car je t’accorde du temps pour te répondre. Ce sont les astres qui t’ont fait aussi mesquin et qui ont surtout fait de toi ce troll éternel qui a déjà sa place dans la poubelle de l’Histoire du web.

  14. Enfin le vrai visage de Martin Laurence dévoilé , bravo M.Bouriche !! au moins ses fameuses planètes l’ont fait taire , Facebook l’a éliminé et il ne l’a pas vu venir et il crie lui même au complot (c’est l’hôpital qui se fout de la charité) il a rouvert un autre compte mais plus en public pas assez courageux!!! il vous a tellement dénigré que c’est un juste retour des astres….

    • Merci Myriam.

      Il faut toutefois savoir que ce genre d’idiot utile peut servir de prétexte à mon prochain blocage “définitif” sur ce site dans la mesure où si même les héritiers de la secte faisant du zèle pro-Satânerie comme lui sont bloqués, on peut sérieusement envisager que ceux qui les dénoncent le seront aussi de manière encore plus “légitime” !

      Mes sites ont été attaqués comme jamais auparavant après mon article sur le rituel des 100 ans et mes fonctionnalités FB sont désormais très réduites (impossibilité de partager sur les groupes, absence d’affichage lorsque je veux poster, etc.). C’est du filtrage dissuasif. Je suis actuellement réduit au silence sur ce site. Il ne me reste que mon blog… et mes livres !

    • Dans sa paranoïa ,Martin Laurence croit que certaine personne passe des heures sur son site pour mieux l’espionner et le pirater. Il a tellement de hargne et de haine en lui qu’il voulait la mettre à terre, cette personne qui ne connaissait même pas son site et encore moins lui-même. La honte !

  15. Prédiction : “Gelées tardives ou précoces entraînant des dégâts agricoles, notamment sur les vignes…”

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/coup-froid-vergers-du-limousin-1236547.html

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/jura/jura-coup-gel-vignoble-1236375.html

    Et ailleurs…

    https://www.rts.ch/info/suisse/8555864-nouvelle-nuit-glaciale-et-records-de-temperatures-en-suisse.html

    http://www.acadienouvelle.com/actualites/2017/04/19/records-de-temps-froid-fracasses-mercredi/

  16. Le saisonnologue a certes éludé le printemps froid et ses gelées tardives tributaires de la faiblesse de l’activité solaire que l’astrologue avait su prédire avec succès. Le false flag pré-électoral printanier n’a quant à lui pas manqué à l’appel… Une année pauvre en millésimes, mais une année riche en jubilés.

  17. Au final, nous auront vécu un printemps météorologique (de début mars à fin mai) plus froid de l’autre côté de l’Atlantique (avec des records de froid battus au Quebec), à latitude égale, que du nôtre.

    Toutefois, les gelées tardives prédites eurent bien lieu (avec un record de 16 jours en avril pour ma ville natale au lieu de 9 en moyenne) et ont endommagé les vignes (comme prédit aussi). Les gelées se sont arrêtées durant la première décade de mai en France, mais pas au Quebec qui a connu un mois de mai plus froid que la normale.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1037211/meteo-mai-frais-gris-quebec-bilan

    Comme prévu les amplitudes journalières (20°C entre le matin et l’après-midi) et les oscillations brutales ont bien eu lieu.

    Si ce mois de juin est particulièrement très chaud, ceci est loin d’être anormal puisque les épisodes caniculaires de 1976 avaient eu lieu aussi durant une absence de taches solaires. Idem aussi pour le mois de juin 2006. On note aussi que le mois de juin n’a connu que trois jours sans tache solaire et que le Soleil ne s’est donc pas encore totalement endormi. Nous sommes donc très loin des 240 jours sans taches solaires de 1954…

    Reste que la réactivation des taches solaires n’est pas bon au niveau “géopolitique” (notons que la fin mai avait même été marquée par des pics journaliers de plus de 50 taches solaires entre le 22 et le 23 mai, jour des attentats de Manch’Esther)…

    En résumé, nous avons simplement affaire au renforcement des propriétés continentales du climat lorsque les épisodes de taches solaires sont faibles.

  18. Neige en août…

    http://www.francetvinfo.fr/meteo/meteo-ce-n-est-pas-parce-que-le-mois-d-aout-a-ete-maussade-que-l-on-est-deja-entre-dans-l-automne_2323527.html

    Au pire, des conditions automnales…

    https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/meteo-previsions-mois-aout-froid-invite-toulouse-neige-revient-pyrenees_11489526.html

    Atteindre des 5° en journée en septembre comme au XIXème siècle serait certes difficile car nous sommes toujours dans une phase de réchauffement solaire. A cette époque, on sortait de minimums climatiques…

    Le Soleil tourne en moyenne à 12 ou 13 taches/jour depuis 10 jours. Très stable et très faible donc.

  19. Les champignons pullules en ce moment. Que de variétés ! L’état végétatif d’impression automnale est de 15 à 18 jours plus précoce que l’an passé. Mes arbres-repères me rappellent le début d’automne 1994 et 2008, soit des phases de déclin solaire.

    http://www.nicematin.com/meteo/le-mois-de-septembre-na-jamais-ete-aussi-froid-sur-la-cote-dazur-depuis-2010-169158

    http://www.arcinfo.ch/articles/suisse/meteo-air-frais-soleil-timide-le-mois-de-septembre-a-ete-plus-froid-que-d-habitude-en-suisse-704276

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*