Nouveau cycle d’imposture messianique aux desseins satanistes en perspective – Une vigilance indispensable

Hits: 3712

Nous sommes entrés depuis l’opposition Jupiter/Neptune de septembre 2015 dans un cycle idéologique impactant les questions spirituelles (comme annoncé dans le premier tome de L’Histoire secrète de l’astrologie dès 2014). Les « étonnantes » sorties du Pape François, à propos de l’échec du Christ sur la croix et ses allusions eschatologiques deux jours après les attentats de Saint-Denis et de Paris de novembre 2015, confirment que des plans « messianiques » sont en préparation.

Des cycles astraux comme ceux vécus actuellement ont en effet été observés par le passé mettant en scène des personnes s’autoproclamant Messie ou agissant au nom d’une ou de plusieurs communautés religieuses sans s’affirmer ouvertement comme tel…

Ces psychopathes affiliés au satanisme projetaient de précipiter des catastrophes, des guerres, des maladies, des tragédies, ainsi que des « signes de la fin des temps » dans le but de faire souffrir le plus grand nombre d’être humains et de recevoir la bénédiction de Dieu pour l’accomplissement de leur « grand œuvre ». L’objectif de ces « messies » n’était donc pas de faire preuve de bienveillance envers l’humanité mais bien de planifier sa décimation et de se présenter en sauveur du chaos qu’ils avaient eux-mêmes encouragé…

Jérusalem, et bien d’autres sites « symboliques », pourraient donc bien être le théâtre de « manifestations », voire même de « spectacles » dont la finalité réelle consiste en l’instauration d’un système dictatorial sous couvert de mièvreries religieuses. Notons que les conjonctions NS/Pluton ont souvent servi par le passé de point de départ aux « manipulations » (parfois célestes et interprétées comme divines par les crédules) incitant parfois à une forme de piété émergeant d’une spiritualité planifiée. Une telle configuration, dont il faudra se méfier si l’on se réfère aux précédents, se présentera en 2019.

Les configurations astrales que nous vivrons entre 2016 et 2026 ressemblent à s’y méprendre à celles observées au début des années 1280 lorsque le « darkabbaliste » Abraham Abulafia partit rencontrer le Pape Nicolas III pour lui proposer d’accomplir ensemble les prophéties apocalyptiques de la Bible. Pluton se trouvait alors à 3° du Capricorne durant une conjonction Jupiter/Neptune. C’est ce même aspect qui se produira à nouveau en 2022.

Si nous remontons plus loin dans le passé, nous pouvons observer que Pluton se trouvait à 2° Capricorne, au moment d’une conjonction Jupiter/Neptune, lorsque des Juifs se mirent durant cette configuration à se réclamer d’un certain Christos (Messie en grec), soit Jésus-Christ, aussi bien à Antioche (territoire anti-décans) qu’à Rome (an 41) où ils provoquèrent les premiers troubles prosélytes…

Notons que Pluton se trouvait aussi dans les six premiers degrés du Capricorne en l’an 1527, année de l’attribution du terme Protestant au mouvement créé par Luther, mais cette fois-ci lors d’une conjonction Jupiter/Uranus. La même conjonction Jupiter/Uranus, sans se trouver toutefois combinée à Pluton, fut observée durant l’imposture messianique de Sabbataï Tsevi en 1665. Les années 1775-1776 furent aussi le théâtre d’une conjonction Jupiter/Uranus durant la présence de Pluton au niveau du 6ème degré du Capricorne. L’année 1776 vit l’émergence du mouvement dit Illuminati de Weishaupt et de la révolution étasunienne. Notons que les années 2024-2025 seront à nouveau le théâtre d’une telle configuration (Pluton 6° Capricorne et conjonction Jupiter/Uranus) et fera probablement l’objet de manœuvres messiano-stratégiques !

Autant dire que le messianisme psychopathologique fera encore parler de lui durant la prochaine décennie, pour le plus grand bonheur des crédules aveuglés par la lumière d’individus souhaitant voir sombrer notre planète dans les ténèbres… Tout ceci s’annonce également chaotique dans la mesure où ces configurations n’ont fait qu’accentuer les divisions entre les communautés, chacune se réclamant de leur messie « légitime ». Soyez donc vigilants et méfiez-vous durant cette période des informations diffusées par des médias complices qui joueront un rôle sans précédent dans ce cycle de propagande pseudo-spirituelle !

Patrice Bouriche ©

11 Comments

  1. aie aie ! j’ai mon noeud sud a 2 ° du capricorne et quand pluton sera dessus, elle sera au carré avec ma pluton natal, mon petit doigt me dit que je serais directement concerner par c’est évènement pour finir le jour de mes 39 ans conjonction lune/pluton/jupiter/saturne sur mon NS en capricorne ! un jour karmique ma fois ! j’espère juste y survivre lol ! cordialement !
    PS: j’entame le tome 2 de “L’histoire secrète de l’astrologie” bonne continuation !

  2. Avec ma lune natal à 3° du capricorne, je serai également toucher par cette série de transits de 2019 à 2021.
    En janvier 2021 la triple conjonction Jupiter-Saturne-Pluton en Capricorne fera un carré à Mars-Uranus en Bélier. Mars stationne d’ailleurs pendant 6 mois dans son domicile.
    La confrontation des planètes lentes dans les deux bêtes à cornes du zodiaque est la pire configuration qu’il soit.
    Tout ceux qui ont au minimum une planète dans les signes cardinaux passeront un très mauvais moment

  3. Merci Patrice pour ces infos et ce travail de lanceur d’alertes !

    Par contre, je suis parfois un peu déçu des commentaires des lecteurs, qui se résument souvent à “moi moi moi”, “mon thème, mon thème, mon thème”. On a toujours cette tendance à tout ramener à soi (moi aussi parfois), mais il faut en être conscient, parce que c’est le coeur des problèmes de ce monde.

    Ca me rappelle le film, “l’associé du diable”, où Al Pacino (qui a une conjonction Soleil/Saturne) joue le rôle de Satan et nous livre un portrait ma foi très juste d’ego humain :

    https://www.youtube.com/watch?v=LODKhS-vPcI

  4. Cette attitude est en effet souvent observée car la découverte du vrai zodiaque, et donc du vrai signe, se fait de manière fortuite. Cela conduit les nouveaux lecteurs à en demander plus… C’est plus un réflexe inhérent à l’effet de surprise qu’à autre chose.

    Sinon, la majorité silencieuse suit ce blog pour les sujets d’ordre géopolitique et/ou religieux. Reste que celui-ci n’est pas relayé par les forums ou autres plateformes médiatisées du web, soit par manque de courage ou par censure bienpensante…

    Si celui-ci vous passionne, pourquoi ne pas le partager au plus grand nombre ? Les sujets traités concernent l’ensemble des citoyens de ce monde et il est dommage qu’il ne soit l’apanage de moins d’un millier de lecteurs éclairés…

  5. Oui, vos analyses astro-géopolitiques sont passionnantes, parce que personne d’autre ne fait ça – à ma connaissance. C’est de l’astrologie concrète et ça change de l’astrologie du caractère ou horoscopique qu’on a vu et revu partout.

    Justement une question par rapport à ça : pourquoi ce culte du secret ? Je remarque que souvent, dans le milieu de l’ésotérisme, il y a ce refus de dévoiler les choses. Comme si c’était un interdit qui remontait à la nuit des temps. Pourquoi ?

    Personnellement, je pratique l’astrologie en solitaire, et je sens bien que je serais face à un mur si j’essayais d’en parler à des non-initiés autour de moi.

  6. Comme je l’explique justement dans le Tome III de “L’Histoire secrète de l’astrologie”, c’est que l’ésotérisme est un instrument susceptible de transcender l’esprit de celui qui en maîtrise les fondements, donc d’avoir un ascendant sur l’autre, un pouvoir. C’est comme garder un trésor pour soi ou un patrimoine précieux entre personnes issues d’une même oligarchie… C’est pour cela qu’il reste l’apanage de certaines élites ayant accès depuis des générations à la culture.

  7. Effectivement les années 2020 verront le retour des configurations triangulaires semblables à celles des années 1770, sauf que Neptune en Poissons ( Je sers)s’opposera au Neptune en Vierge ( Nous servons ), la boucle est bouclée. L’ère industrielle qui a transformé nos sociétés depuis 250 ans touche à sa fin.

    Les années 1280 furent aussi marqués par la fin de 250 ans d’expansion agricole et démographique qui avaient entrainés le déboisement des forets et la pénurie du bois.
    1000 ans auparavant, l’exploitation intensive des terres agricoles avaient atteint leurs limites annonçant la décrépitude de l’empire Romain. Et que dire des années 1520 qui virent un choc culturel violent sur le continent américain au détriment des autochtones, toujours avec des configurations similaires.

    Nul ne sait ce qu’il adviendra, ni de quoi il sortira de ces années à venir, mais l’intuition et les travaux de certaines personnes commence à donner un début de réponses. https://www.youtube.com/watch?v=LwuEoLk_nOU

  8. Les révélations sur l'”exercice” parlementaire de François Fillon durant les “Cornes de Lilith” répondent au même synchronisme luni-solaire observé lors des révélations relatives aux mails d’Hillary Clinton fin octobre 2016… Loin d’être un fait hasardeux que l’on pourrait qualifier de “matriciel”, il s’agit d’un énième coup des “maîtres du monde” mettant en pratique un rituel calendaire ciblant une personnalité politique traînant derrière elle un véritable service de casseroles.

    Outre ce “coup” affolant le citoyen croyant au pouvoir de voter, le plan eschatologique de la Kabbale avance tranquillement puisque l’Horloge dite de l’Apocalypse (“Horloge” et “Apocalypse” étant des termes appréciés de ses praticiens…) a été avancée de 30 secondes. Il est certain que l’évocation lors du discours d’intronisation de Donald Trump, par le Rabbin Marvin Hier, du Psaume n°137 comme le Césium, ne peut qu’annoncer la teneur du nuage que certains ont projeté d’envoyer au-dessus de l’Iran durant, si possible, sa mandature ! Messianisme, messianisme…

  9. C’est sûr que c’est un sale coup pour lui, de passer du statut de possible vainqueur des prochaines présidentielles à l’image de profiteur ( même si un homme politique intègre , cela n’existe pas, de par sa vocation), c’est une sérieuse peau de banane, du même type que celle glissée sous les pieds de DSK aux Etats-Unis, Oeil (de Râ) pour oeil, dent pour dent…

  10. effectivement, si le discours ‘trumpeur’ a ete critique par les mouvements juifs de gauche,
    il a ete tres apprecie par les pro colons, qui se sont meme felicites de la citation du psaume en question.

    n’oublions pas que le milliardaire sheldon adelson a depuis longtemps evoque l’idee de ‘mini frappes nucleaires’ preventives sur l’Iran…

    ce n’est pas le gendre et conseiller de trump qui sera contre

    et entre temps, gorbachev previent que les courses aux armements actuelles menent vers la guerre..

    ‘may you live in interesting times’ !

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*