Jérusalem – Un cycle astral similaire à celui vécu il y a 1976 ans…

Le cycle géopolitico-messianique que vit actuellement Jérusalem serait-il tributaire de positions astrales particulières similaires à celles qui avaient vu naître un mouvement religieux judéo-syrien répondant au nom de Christianisme ? Outre celui vécu par les Israélites (qui se trouve détaillé dans l’Histoire secrète de l’astrologie), nous constatons que pour retrouver la combinaison astrale similaire à celle que l’on peut observer aujourd’hui entre Jupiter et Pluton (soit deux astres qui furent déterminants dans la naissance du rite), nous devons remonter au milieu de la décennie 30-40 de l’ère commune.

Jupiter se trouve en ce jour (soit le 25 novembre 2014) à 27° Cancer (soit dans le signe d’exaltation) tandis que Pluton se positionne à 17° Sagittaire (dans le signe de la spiritualité conquérante), ce qui correspond à la même configuration observée le 19 juin de l’an 34 (soit huit cycles auparavant). Il faut savoir que cette année 34 de l’ère commune correspond à celle où fut évoquée pour la première fois l’existence du mouvement chrétien avec son premier martyr nommé Etienne. Il s’agissait déjà donc d’un cycle de violences et de tensions vécu par les populations vivant dans cette région et qui fut impulsé par cette combinaison astrale fatidique Jupiter/Pluton.

Autant dire que le cycle actuel de Jérusalem, cité dans laquelle se mêlent à la fois problématiques religieuses et géostratégiques, semble bien trouver ses origines dans celui de configurations astrales particulières qui concentrent les tensions en son sein comme il y a près de deux millénaires. Toutefois, cette synchronicité perdra de sa régularité dès l’année prochaine laissant entrevoir, dans les configurations à venir, une amplification des tensions signifiée par le cycle de Saturne. Notons que cette dernière se trouvera même en conjonction avec Pluton en Sagittaire d’ici la fin de la décennie, ce qui ne laissera pas la Terre Sainte insensible aux influx de cette lourde configuration…

Pour en savoir plus :

“L’Histoire secrète de l’astrologie – Tome I (Chapitre III. La dimension astrale des mythes religieux monothéistes

 

Patrice Bouriche

4 Comments

  1. Cher Monsieur , je vous admire pour vos interprétations justes et claires . Cependant cette configuration veut -elle signifier qu’il aura une quelconque résolution du conflit ?

  2. Cher Andy,

    La résolution du conflit aura lieu à la faveur de contextes astraux particuliers, mais au profit d’un seul courant… J’évoque dans les détails dans le Tome I le passé de Jérusalem ainsi que l’issue de sa situation. C’est encore et toujours une histoire de cycles…

  3. bonjour Patrice je commence à lire votre blog je constate que les astres nous parlent mais que nous sommes à ce jour obscurcis par des croyances des institutions etc…Des hommes et des femmes de tous les temps ont été des visionnaires sans qu’ils puissent changer la face du monde. Ces explorations astrales peuvent-elles apporter au genre humain une réponse à leurs préoccupations que sont l’amour,la santé,le travail.

  4. Bonjour Cooper,

    Bien entendu qu’elles le peuvent. Toutefois, est-ce le destin du monde d’en offrir la possibilité aux Hommes ? C’est bien tout le problème…

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*