L’éclipse du siècle en Asie – Evénement céleste anodin ?

Hits: 72

L’éclipse du 22 juillet 2009 s’est produite dans un secteur céleste hautement positif d’où le fait que cette occultation record ne peut présager que du pire… Le plus étrange est la corrélation observable entre les sites « traversés » par l’éclipse et les événements tragiques que ceux-ci ont vécu dans le passé.

Un lien transtemporel ?:

La ligne de l’éclipse a survolé Bombay (où se sont prodruits des événements tragiques récemment), Bhopal (qui a connu une catastrophe chimique en 1984), Hiroshima et Nagasaki, ainsi que les Iles Marshall où furent testées la majorité des bombes atomiques US. Notons qu’Eniwetok, site du premier test de la bombe à hydrogène en 1952 fut traversé très exactement par la ligne de l’éclipse.

Ainsi, si l’on admet traditionnellement qu’un lieu traversé par une éclipse  doit connaître inévitablement dans les mois qui suivent son passage un destin funeste, il est rare d’accepter qu’un événement tragique se produisant à un endroit donné est le résultat d’une configuration astrale future…

Et pourtant, si l’on peut prédire l’avenir uniquement à partir d’une carte du ciel natale, soit à partir d’un instant T, pourquoi les présages seront-ils rythmés et confirmés par les transits d’astres au cours d’une vie ? Il apparaît donc logique de considérer qu’une configuration astrale future peut avoir une influence sur un événement passé ou présent. Le temps tel qu’il est perçu et ressenti sur Terre n’est pas celui qui rythme la mécanique céleste. Les astres poursuivent en effet invariablement leur course dans le ciel sans que l’homme puisse l’interférer…

7° de la constellation de Jupiter :

L’éclipse s’est produite à 7° de la constellation du Cancer dans une demeure lunaire de Saturne et dans le signe d’exaltation de Jupiter.

D’un point de vue mélotésique, il régit le thorax, plus particulièrement les bronches, les poumons et les zones périphériques au coeur. Doit-on faire un lien entre l’avènement de la pandémie de la Grippe A et de la peste pulmonaire apparue quelques jours après l’éclipse dans la région du  plateau du Qinghaï (située sur la fameuse ligne) et l’aspect respiratoire du secteur céleste ?

Toujours est-il que la ligne de l’éclipse a traversé successivement Bombay (Mumbay) sur la ligne de mire « atomique » du Pakistan et Shanghaï, capitale commerciale de l’Empire chinois… Notons que Bombay fut déjà traversée par l’éclipse de 1999… Cette mégalopole doit être l’un des centres de nos préoccupations car sa destinée semble tragique…

Au niveau infrastructures, le secteur céleste régit les canalisations, les digues, les oléoducs, les usines chimiques, les tunnels, les implosions, les séismes profonds, les ponts et les barrages. Sur le plan alimentaire, les oeufs et le lait (de bovins) sont concernés par des risques de contamination.

Lorsque l’on sait que le barrage des Trois Gorges se trouvait sur la ligne de l’éclipse, on peut s’interroger sur la destinée positive de l’édifice… Le Bengladesh, abonné aux catastrophes naturelles, connaîtra inéluctablement des événements encore plus tragiques…

La prochaine très grande éclipse aura lieu dans un peu plus d’un siècle… et après des centaines de conflits à travers le monde.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*